jQuery(document).ready(function(){ jQuery("#slider").easySlider({ auto: true, continuous: true }); });
Lundi 14 avr | 2014

Ramenoscope – Menya Hidamari • 麺やひだまり

par

Menya Hidamari • 麺やひだまり

ramen, tokyo, yanaka

Présentation :

Ce ramen est situé dans le quartier de Yanaka, non loin de la gare de Nishi-Nippori. Yanaka est un quartier résidentiel avec une rue de petits commerces traditionnels. Il est surtout connu pour son cimetière et ses chats auxquels nous avons consacré un chapitre dans Neko Land. Ce n’est pas forcement le quartier à mettre absolument sur sa liste d’endroits à visiter à Tokyo, encore que son charme en ravira certains…

ramen, tokyo, yanaka

 

ramen, tokyo, yanaka

L’avis d’aAlex :
Le restaurant est propre, l’intérieur est vraiment sympa, tout en bois. C’est très populaire avec avant tout des travailleurs qui viennent faire leur pause déjeuner. Le bol et la présentation est sobre et belle. Le ramen est très bon, l’œuf est top, très bon gout et le jaune est coulant juste comme il faut. Il est un peu léger côté viande mais bon c’est toujours un peu la remarque que je fais sur les ramen. Le bouillon est très bon et bien parfumé.
Ce resto nous avait été conseillé par Petit Adrien et c’est le dernier ramen que l’on a fait avant de rentrer en France. On a donc fini sur un bon souvenir.

ramen, tokyo, yanaka

ramen, tokyo, yanaka

ramen, tokyo, yanaka

 

L’avis de Delfine :
Pour notre dernier ramen à Tokyo, on a peut dire que ça a été une bonne pioche !
Arômes subtils, œuf fondant parfait, nouilles cuites à point, bouillon parfumé mais sans arrière-goût chimique… que demander de plus ?! Peut-être un peu plus de « toppingu » ( ces ingrédients qu’on rajoute en option sur le bol de ramen ) mais c’est vraiment pour chipoter…
Et pour couronner le tout, on a eu une petite table pour manger en tête à tête, ce qui est rare dans ces petits restos traditionnels où, faute de place, tout le monde mange au comptoir.
Définitivement un « OSUSUMÉ » !! ( voir l’astuce du ramenoscope ci-dessous pour la traduction )

_

La note finale !

Info resto : http://menya-hidamari.com

Ouverture :
Du mardi au vendredi : 11h30-15h45 // 18h00-22h30
Samedi et Dimanche : 11h30-22h30
fermé le lundi

Station : JR Nishi-nippori ou JR Nippori ou métro Sendagi Ligne Chiyoda

——————————————————————————-

Plan d’accès


Agrandir le plan


L’astuce du Ramenoscope
:

Vous verrez à coup sûr dans les restaurants le mot « OSUSUMÉ » écrit en hiragana おすすめ ou en katana オススメ. Cela signifie la « recommandation », c’est ce que vous conseille le chef.
On peut demander « Osusumé wa nan desu ka ? » que l’on peut traduire par « Vous me conseillez quoi ? » ou « Votre plat star c’est lequel ? ».

ramen, tokyo, yanaka

 

5 commentaires
Mardi 01 avr | 2014

Wolverine à Tokyo, un héros pas très raccord.

par

wolverine_comics_01wolverine_comics_02 wolverine_comics_03 wolverine_comics_04

 

Je vais donc vous parler de la course poursuite du début du film Wolverine, le combat de l’immortel. Pas de spoiler, mais juste l’envie de montrer comment cette scène a été montée grâce à des plans tournés à 5 endroits différents de Tokyo pour, au final, donner l’impression que tout se passe au même endroit. Ça n’aura pas échappé à ceux qui ont vu le film et qui ont déjà visité Tokyo. Mais vous n’aurez peut-être pas remarqué que quelques plans de cette scène n’ont même pas été tournés au Japon. On voit ça tout de suite.

:)

Les 5 lieux à Tokyo que je place sur une carte pour que vous compreniez que tout est très éloigné.
1 – Le temple Zojoji
2 - Akihabara
3 - Takadanobaba
4 - Ueno
5 - Shinjuku

plan_tokyo

Toutes les images que je vais montrer sont issues de la même scène et sont présentées dans l’ordre chronologique.

La scène débute au temple Zojoji lors d’un enterrement qui va dégénérer en fusillade.

wolverine, tokyo

Temple Zojoji

La fusillade démarre et les invités commencent à fuir, les combats se passent dans le jardin derrière le temple. Sauf que… il n’y a pas de jardin avec un étang derrière le temple Zojoji. Ce jardin est en fait à… Sydney en Australie !!! Et c’est même un jardin chinois, le Chinese Garden of Friendship. Le fond « ville de Tokyo » a été intégré en post-production.

wolverine, tokyo

Chinese Garden of Friendship, Sydney

Les assaillants poursuivent la gentille et Wolverine hors du temple. Ça se complique. Et oui quand on sort du Zojoji, en vrai, c’est pas très chouette (grosse 4 voies… ). Pour garder une richesse graphique de la scène, les plans vont donc s’alterner et montrer plusieurs endroits à la fois alors que tout les personnages sont censés se poursuivent au même endroit.

wolverine, tokyo

Sortie du temple Zojoji

À peine sortis, les voilà déjà à Akihabara à 3 kilomètres de là. C’est pas Wolverine, c’est Flash !

wolverine, tokyo

Akihabara

Parallèlement, un « ange gardien » les suit sur un toit et tire à l’arc sur les méchants qui les poursuivent. Jusque là les plans sont raccords, il est bien sur un toit à Akihabara ( pas au même endroit d’Akihabara mais bon on va pas chipoter ).
wolverine, tokyo

La suite de la scène, avec les méchants au milieu de la rue, est tournée à Sydney. Et oui, il y a une petite cascade et je pense qu’il était plus simple de fermer une rue à Sydney qu’à Tokyo. Quelques signes dans l’image nous mettent la puce à l’oreille (feux de signalisation, borne incendie).

wolverine, tokyo

wolverine, tokyo

Sydney

Retour sur les plans de notre ange gardien qui continue de sauter de toit en toit mais filmé… à Takadanobaba, à 6 kilomètres d’Akihabara ! Les pubs géantes ne trompent pas et on a même le droit à un plan avec la gare de Takadanobaba en fond.

wolverine, tokyo

Takadanobaba

wolverine, tokyo

Gare de Takadanobaba

La course poursuite continue et là, retour sur des plans tournés à Akihabara.

wolverine, tokyo

Akihabara

La course continue dans un pachinko d’Akihabara.

wolverine, tokyo

Pachinko d’Akihabara

Après s’être débarrassés des méchants, Wolverine et la gentille sortent tranquillement du pachinko et se retrouvent devant LA GARE DE UENO !!!! Ouais, en 2 secondes !!! Faudrait qu’ils m’expliquent comment ? Moi je le fais à pied j’en ai pour 50 minutes.

wolverine, tokyo

Gare de Ueno

En fait ça ne se finit pas vraiment à Ueno puisque le plan suivant a été tourné dans les souterrains à la sortie de la gare de Shinjuku. On reconnait les panneaux jaunes qui indiquent la direction de la mairie et des magasins en surface.

wolverine, tokyo

Donc voilà un joli mélange, alors que faut-il en penser ?
Pour garder une unité graphique avec des plans colorés et des scènes qui demandent des cascades, il n’ont pas eu d’autre choix que d’avoir recourt à ce patchwork. Tourner en ville doit être assez compliqué niveau autorisations. Mais effectivement quand on connait un peu la ville, on est d’accord que ça pique un peu les yeux.

Et sinon pour ceux qui ne connaissent pas Faux raccord, je conseille cette émission sur les faux raccords dans le cinéma, très bien foutue et très drôle. Bon par contre, je vous dis pas à la semaine prochaine, je n’aurais pas du lourd.
;)

10 commentaires
  • RSS

    S'abonner à Issekinicho

  • Du Japon dans tes oreilles

    Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!

    Quelques lectures sur le Japon