Making of Neko-Land

par Delfine

Prendre des photos de chats à Tokyo, c’est une activité hyper-dangereuse. Les matous des rues ne sont pas seulement des sacs à puces… ce sont aussi des nids à moustiques-tigres !

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le livre-photo Neko Land est toujours disponible en ligne, en version papier ou numérique, et aussi dans les librairies Azu-manga à Angers et Komikku et Artazart à Paris.

Réagir

8-O 
°O° 
8-D 
O_O 
:blurp: 
;) 
-_- 
:(( 
s-D 
:-p 
8) 
-_^ 
:savant: 
:savant2: 
:love: 
:) 
:-) 
:( 
:victory: 
 

5 Commentaires

Seth 25 mars 2013 - 15h14

Entre félins ils doivent bien s’entendre! :savant:

Répondre
Brice 25 mars 2013 - 23h51

:-p très sympa la petite BD et vive les mateous :victory:

Répondre
Neosun 27 mars 2013 - 8h19

Ce sont ses gardes du corps… 8)

Répondre
Christophe 27 mars 2013 - 13h17

trop fort les chats !!! :-p

Répondre
Kyok 28 mars 2013 - 22h09

Bonsoir,
C’est très intéressant, votre blog de savoir comment vous avez vécu au Japon. Je l’ai découvert par hasard en passant par celui de Ytuu.
C’est vrai que pendant l’été il y a beaucoup de moustiques au Japon et chaque fois que j’ y retourne en août et dés que je le vois, je le tue avant qu’il me pique ! Alors, j’ai souvent un bracelet anti-moustique.
Bonne continuation !
Kyok

Répondre

Ça peut aussi vous intéresser