Hot shopping

 

Bon, pour avoir testé : ça ne suffira malheureusement pas à votre survie dans un appart japonais mal isolé ( soit j’ai rien compris au mode d’emploi, soit prendre les moins chers n’était pas une bonne idée… ) En fait, ce sont juste des chaufferettes qui emmagasinent et conservent la chaleur du corps… Pas mal pour dépanner, mais pas pour vraiment se réchauffer !

21 commentaires sur “Hot shopping

  • 10 février 2012 at 8h00

    Je savais pas que ça s’appelait des chaufferettes !? En tout cas ça m’a bien servi en Corée du Nord, on n’en a même filé aux nord-coréens (hey les mecs, vous savez quoi, c’est Japonais ! voyez, sont pas si méchants !). Va falloir en préparer pour demain ^^ Par contre, je trouve pas ça SUPER performant ! (j’ai testé celle avec le lapinou)

    Répondre
  • 10 février 2012 at 9h15

    On commence à en trouver en France (Halleluya !), merci St Décathlon ! Heureusement car ma fournisseuse officielle est rentrée en France !
    Enjoy !

    Répondre
  • 10 février 2012 at 9h20

    Hooooou ! Glissées dans les gants quand on fait un long trajet à vélo :love:
    Ça m’a sauvé.

    Répondre
  • 10 février 2012 at 9h40

    Une invention géniale qui existe aussi en version été. Vraiment très pratique :victory: J’aime bien aussi les petits sachets chauffant pour les mains.

    Répondre
  • 10 février 2012 at 10h41

    LE PHOQUE sans hésiter.
    Au boulot j’ai des chaufferettes pour les pieds et les mains qui marchent bien. Il faut les sortir de leur sachet sous vide, les laisser un peu à l’air libre (c’est ce qui enclenche le processus) et quand elles chauffent les installer. Mais apparemment vous n’avez pas les mêmes… Il faut dire que ça coûte une fortune !

    Répondre
  • 10 février 2012 at 11h29

    Excellent!! Celles qu’on voit ici sont moins rigolotes -_^ !! Courage pour l’hiver, ici, ça caille, ça neige, ça gèle, la neige gèle donc les plusieurs centimètres persistent et gliiiiissent …

    Répondre
  • 10 février 2012 at 11h36

    Et si t’en colles une sur ton mur, ça fait radiateur? s-D

    Répondre
  • 10 février 2012 at 11h37

    Le Lapin est fun s-D Je suppose que c’est pour attirer les enfants.
    Sinon il y a les chaufferettes liquide avec une pastille en métal à l’intérieur à retourner, çà durcit le liquide et ça dégage une bonne chaleur pendant 30-45 minutes. Pour les régénérer il suffit de les plonger dans l’eau bouillante. Si ça existe en France ça doit bien se faire au Japon aussi.

    Répondre
  • 10 février 2012 at 12h03

    En tout cas j’adore toujours leur présentation, sa met de la gaité !
    Il a l’air d’y avoir beaucoup neiger au japon, je vous souhaite bon courage, ici il y en a un peu et les gens en font la fin du monde :-p

    A très bientôt !

    Répondre
  • 10 février 2012 at 13h39

    Tiens mais question : pourquoi l’habitat semble aussi mal isolé qu’il faille trouver des solutions précaires et polluantes comme ces chaufferettes au Japon ? Il y a une raison à ça ? C’est à cause des tremblements de terre ? Ou ils se fichent de la consommation d’énergie des maisons ? Parce que j’ai l’impression à vous lire, tous expatriés que vous êtes, que c’est plutôt un phénomène généralisé, non ?

    Répondre
  • 10 février 2012 at 13h45

    Je pense surtout que c’est un manque de moyens.
    En France aussi il y a pas mal de logement mal isolé.

    Répondre
  • 10 février 2012 at 13h57

    C’est vraiment “accumulateur” d’énergie du corps ? :o

    Normalement, ça se tords un peu dans tous les sens (genre destress ball ^^) pour commencer à chauffer et après ça envoie fort quand même en chaleur !

    Et c’est vrai qu’on en trouve en france maintenant, dans les supermarché même ! :victory:

    1€ les 2 °O°

    Répondre
  • 10 février 2012 at 18h10

    J’ai eu celles à 288 yens super pratique, du coup j’en ai recommandé à ma prof quand elle est rentrée au Japon pour les vacances, elle m’en a même ramener avec des koala dessus trop kawaiii ^^
    J’apprécie en ce moment avec le froid qu’il fait et quand on a pas de chauffage 8-O

    Répondre
  • 10 février 2012 at 20h36

    Quand je vois tout ces emballages… pas très écolos les japonais… :savant2:

    Répondre
  • 10 février 2012 at 23h29

    Hohoho des “hokkairo” en veux-tu en voilà, pas de doute on est bien au Japon =D
    Je crois qu’il y a deux systèmes : celles qu’on colle sur le corps, qui semblent effectivement emmagasiner notre propre chaleur, et les kairo portables, qui doivent se frotter avec les deux mains et qui fonctionnent 24h maximum. J’avoue que finalement je m’en suis peu servi au Japon, mais j’en ai utilisé en France après le départ d’amis japonais qui me les refourguaient à chaque fois :-p

    Arno! > Je ne suis pas spécialiste, mais il semble que ça a effectivement un lien avec les séismes. Les structures des maisons japonaises sont pratiquement toutes en bois, recouvertes d’une “imitation” de mur solide par dessus. Zéro isolation, donc. Si j’ai bien compris, le bois représente un avantage depuis longtemps car si un séisme se produit, ce matériau amortit le mieux les secousses, couplé aujourd’hui à un système de fondations anti-sismiques. Et si la maison venait à s’écrouler, il vaut mieux que ce soit du bois plutôt que du béton, si les habitants sont à l’intérieur. Quelque chose comme ça.
    Mais que ce soit l’air trop lourd et humide de l’été, ou le froid glacial en hiver, tout rentre, il fait la même température dedans que dehors. La clim, les gros réchauds à pétrole et les ventilos ne changent rien ; une fois tout arrêté, l’air chaud/froid emmagasiné s’évapore dans la nature en un temps record, et l’air de dehors revient hanter les lieux. Pour ne rien arranger, le tatami est conçu pour conserver une pièce fraîche (= glacée en hiver)…
    Alors, bien sûr, les maisons avec double-vitrage, chauffage au sol (très rares à cause des séismes encore une fois) et à tendance “écolo 100%” existent, mais là c’est une question de prix. Elles sont peu accessibles ; les maisons communes, et même récentes, vous feront trembler l’hiver et transpirer l’été…

    *repart sur la pointe des pieds*

    Répondre
  • 11 février 2012 at 13h54

    Hello,
    Ah mince ca me fait mal au coeur que vous n’ayiez pas compris comment ca marche. C’est pratique et super efficace.
    Il faut la sortir de sa pochette en plastique, la secouer 15 secondes a l’air libre pour declencher la reaction chimique (sinon elle ne se mettra pas a chauffer) et ensuite la mettre a l’endroit voulu.

    Pour les maisons mal isolees au Japon, c’est seulement un probleme de legislation qui n’impose pas au constructeur de proposer un systeme d’isolation, contrairement a la France. C’est en option et forcement couteux dont le futur proprietaire fait souvent l’impasse.
    Les maisons mal isolees sont les moins couteuses, et vice et versa.

    Répondre
  • 11 février 2012 at 22h55

    Cela n’emmagazine pas la chaleur du corps, c’est parfaitement chimique. Et du coups, oui, il y a une grosse différence en fonction du prix.

    Prenez des Hokaron (celles sans mascottes)à coller, par exemple. vous collez ça sur le maillot de corps, et hop on a une bonne chaleur pendant 15 à 20 heures, qui va se répendre tranquillement sous le pull, et un peu le long des canalisations du corps. Ce qui n’empêche évidemment pas d’avoir froid au bout des doigts et au nez hein.

    Répondre
  • 12 février 2012 at 16h04

    Merci merci pour tout ces commentaires instructifs ! ^__^
    Ok, on essaiera les “Hokaron” !

    Alors, après avoir re-re-retesté, le verdict est clair : le résultat dépends beaucoup du prix, les chaufferettes à 100 yens sont tiédasses… celles un peu plus cher chauffent carrément beaucoup mieux !!

    Après bien sûr, quand tu utilises ce genre de trucs, ta conscience écologique, il faut la ranger très très profondément dans tes poches, sous les chaufferettes !
    s-D
    Pareil quand tu dois utiliser l’aircon pour chauffer non seulement ton appart.. mais aussi l’extérieur…
    -_-

    Bon, on ne va pas épiloguer là-dessus, mais c’est une des choses qui m’a le plus étonnée ici : le manque de communication sur l’écologie. Par rapport à la France où le message est quand même largement diffusé, ici il reste trèèèès discret, je trouve.
    Tout le monde a l’air de trouver ça NORMAL d’utiliser 15 sacs plastiques quand on achéte 3 trucs au supermarché, NORMAL de chauffer sa maison 4 fois plus que nécessaire parcqu’elle n’est pas isolée, NORMAL de mettre la clim’ à fond l’été…
    v_v
    Et après, on va dire que c’est culturel… ( les emballages, l’habitat, tout ça… mouais bof, je suis moyennement convaincue… )

    Répondre
  • 15 février 2012 at 14h15

    Coucou,

    Pour l’ecologie vaste debat.

    L’effort ecologique au Japon est principalement fait par les systemes (entreprises, localites, Etat…), tandis qu’en France il est fait par les individus.
    Je force le trait mais grosso merdo l’initiative ecologique provient de sources differentes entre nos 2 pays.

    En France l’individu est fautif, il est culpabilise et doit fournir l’effort necessaire (d’ou les nombreux groupes citoyens de defense eco…qui agissent).
    Au Japon le systeme prend la responsabilite ecologique et mene le changement: l’individu s’y adapte. Un peu a l’allemande.

    Donc forcement, en tant que francais qui pense en tant qu’action indviduelle, l’effort semble absent…et pourtant il est consequent et bien plus efficace ici.

    Exemple de la recherche et de l’avancement technologique aux resultats incroyablement positifs sur le long terme, la banalisation de la voiture electrique, panneaux solaires tres repandus ds l’habitat prive, lumieres LED quasi partout, systemes de tri des dechets…

    Répondre
  • 15 février 2012 at 14h54

    Emma > Euh, effort écologique au Japon ? Je n’ai jamais vu de double vitrages même dans les trains, ils découvrent les lampes à led et les entreprises se forcent à en mettre ( le métro de Tokyo s’équipe en ce moment même ) Il n’y a pas de conscience écologique au Japon. Je n’en ai jamais vu aucune preuve. Les sociétés le font car elles sont forcés à le faire ( en ce moment pour anticiper les futurs pénuries du à l’arrêt des centrales et aussi parce qu’elles doivent montrer qu’elles sont solidaire de l’effort d’économie d’énergie ).

    Répondre
  • 15 février 2012 at 19h40

    Les Japonais ne sont pas très réputés pour leur “esprit écologique”, c’est sûr, bien que j’ai déjà pu voir de chouettes initiatives au Japon dans des reportages diffusés en France, comme des plantations d’arbres ou des villages écolos. Même si, bien évidemment, ça n’est pas légion, c’est déjà bien d’innover dans ce sens.
    On voyait même de plus en plus de pubs pour des maisons “plus écolos” et des clims moins consommatrices l’année dernière. Mais je n’ose imaginer le prix de ce genre d’équipement, ça doit être faramineux.

    Même s’il y a des initiatives de ce genre, je me souviens que dans la boulangerie tokyoïte où je travaillais, il *fallait* envelopper les pâtisseries dans un petit sachet en plastique (moins chers que les sachets en papier, ceux-là à consommer avec modération…) et mettre le tout dans un autre sac en plastique de gabarit varié selon la taille du produit, même pour un simple brownie, alors même que le client se baladait déjà avec plusieurs sacs de courses, en plastique eux aussi ! (On va surtout pas demander à un client japonais s’il veut pas par hasard utiliser la place restante dans lesdits sacs pour son unique pain au chocolat…)
    Les petites mamies qui amènent d’elles-même leur sac réutilisable ne courent hélas pas les rues ; les clients attendent même souvent le fameux sac plastique comme leur dû !

    Je pense que les politiques des magasins et la mentalité des clients-rois sont les premières choses à revoir…parce que le okyaku-sama, ça va bien 5 mn ! v_v

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8-O 
°O° 
8-D 
O_O 
:blurp: 
;) 
-_- 
:(( 
s-D 
:-p 
8) 
-_^ 
:savant: 
:savant2: 
:love: 
:) 
:-) 
:( 
:victory: