Tashirojima, l’île aux chats : 2/2

Direction le port tôt le matin pour voir le retour de la pêche.
La pêche a été arrêtée pendant plusieurs mois après le tsunami, les infrastructures sur le port ont été endommagées et le nombre de pêcheurs a diminué. Il est 4h le soleil se lève, je descends du camping en traversant le village endormi. Je croise quelques chats intrigués par ma présence.

tashirojima, ile aux chats, ishinomaki, sendai, 田代島

Il n’y a que 3 ou 4 barques de pêcheurs et un petit chalutier qui rentre au port. Les pêcheurs déchargent les caisses de filets et trient le poisson sur le quai, entourés par les chats qui attendent de pouvoir manger les poissons abimés qui ne pourront être vendus. L’ambiance est silencieuse. Les toursites ayant déserté l’île, je suis seul à faire des photos.

tashirojima, ile aux chats, ishinomaki, sendai, 田代島

tashirojima, ile aux chats, ishinomaki, sendai, 田代島

Nous sommes en Aout et la chaleur s’installe très vite. À 7h il fait déjà 30°c. À la fin du tri du poisson, les chats désertent le port et retournent à l’ombre des maisons.

tashirojima, ile aux chats, ishinomaki, sendai, 田代島

Aller à Tashirojima :
Pour l’instant les horaires de bateau ne permettent pas d’y aller pour juste une journée. Le bateau arrive à 10h sur l’île et le dernier bateau qui retourne à Ishinomaki est à 12h. Il faut donc dormir sur l’île. Vous pouvez aller au camping et louer une tente ou un bungalow. Il y a aussi des minshuku mais là, la réservation par téléphone en japonais est obligatoire. Pour le camping il faut maitriser un minimum le japonais pour faire sa réservation par mail et parler avec l’équipe du camping qui ne parlent pas anglais. Ils sont jeunes et très sympathiques, étant les seuls dans tout le camping et les seuls touristes sur l’île, ils nous ont invité à manger avec eux.
Il n’y a pas de magasins sur l’île, il faut donc prévoir sa nourriture.

14 commentaires sur “Tashirojima, l’île aux chats : 2/2

  • 11 septembre 2012 at 5h51

    Suite et fin d’un très belle série qui, franchement, me donne envie d’y aller. Tu fais de très jolies photos qui transcrivent bien l’émotion du moment. Ici, j’ai un sentiment de calme, de « zenitude » même si on a pas le cri et crachat des chats qui se battent pour un bout de poisson (?). :)

    Répondre
  • 11 septembre 2012 at 6h29

    Je me pose une question…Le tsunami à touché cette ile n’es pas?
    Donc le nombre de chats à du quand même gravement diminué non? Es qu’il y’a beaucoup de « nouveau » chats? Vous ne le savez peut etre pas mais bon je suis curieuse ^^

    Répondre
  • 11 septembre 2012 at 6h43

    Il n’y a pas eu de victimes sur l’île, ni humaine ni féline. Mais pas mal de dégâts sur le port qui est encore par endroit en reconstruction.

    Répondre
  • 11 septembre 2012 at 7h09

    Très beau reportage, que ce osit le premier ou le deuxième article et gros coup de coeur pour la photo 19 de cette série….elle raconte vraiment une histoire!

    Répondre
  • 11 septembre 2012 at 7h57

    Superbe reportage et photos magnifiques O_O
    Je suis un grand fan des chats, et du Japon…Du coup, si il veulent engager une personne pour veiller sur les chats de l’île, je suis partant :victory:

    Répondre
  • 11 septembre 2012 at 8h03

    Mention spéciale pour le chat borgne avec le poisson dans la gueule ! Excellent !

    Répondre
  • 11 septembre 2012 at 10h54

    Est-ce que tu retouches toutes tes photos ou les laisses-tu en état ?
    Elles sont vraiment superbes n_n

    Répondre
  • 11 septembre 2012 at 17h55

    Très belles photos! Les ciels sont magnifiques! Le regard dans la 15! Très drôle!
    Moi, mon chat n’est pas très poisson… La 13 est marrante aussi. Les yeux ressortent dans la 8. C’est joli. J’aime bien l’attitude du chat dans la 21.

    Répondre
  • 11 septembre 2012 at 20h45

    ces photos sont vraiment belles,et j’aime les illustrations qu’ils les accompagnent :) ces chats ont tous quelque chose de différent, j’adore la 22 de la première série.

    Répondre
  • 12 septembre 2012 at 2h59

    Quand je pense que ces chats bouffent tous les jours du poisson encore plus frais que dans les meilleurs makis que j’ai mangé de toute ma vie! v_v Mais j’peux pas leur en vouloir! Ils sont trop cute! O_O

    Répondre
  • 12 septembre 2012 at 8h22

    magnifique dossier ^^ j’ai adorer et vos photos sont toujours aussi magnifique ^^

    Répondre
  • 12 septembre 2012 at 9h39

    tres belle photos de chat.j espere qu il on une vie paisible.sa l air calme et paisible.comme on dit chez nous la mere des chats n est pas mort sa se repleuple tres vite.bonne vie a eux

    Répondre
  • 13 septembre 2012 at 15h13

    un seul commentaire:ils sont trop mignons!je veux ts les adopter! :love:

    Répondre
  • 20 septembre 2012 at 6h13

    merci pour ce beau reportage félin. Le Japon est vraiment le pays des chats et à Tokyo, Yanaka est leur quartier. Leur silhouette me semble un peu différente du chat européen. Depuis que je vais dans ce pays je m’interroge sur le nombre de chats que l’on croise, sont-ils sans « maitre » car mis à part certains du parc Hibiya à Tokyo vraiment tristes à voir, ceux que j’ai rencontrés et également photographiés semblent en bonne forme. Les japonais n’opèrent-ils pas leurs chats comme on le fait en France (et fait faire pour le mien) pour qu’ils ne se reproduisent pas? Est-ce un trait de leur culture?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

8-O 
°O° 
8-D 
O_O 
:blurp: 
;) 
-_- 
:(( 
s-D 
:-p 
8) 
-_^ 
:savant: 
:savant2: 
:love: 
:) 
:-) 
:( 
:victory: