Vendredi 25 mai | 2012

Sanja matsuri 三社祭 partie 2/2

par

Dimanche matin, me voilà en route pour la 3° et dernière journée de la Sanja matsuri. Levé 4h30 du matin pour assister au départ des mikoshi à 6h. Ça commence très mal : je suis à l’heure mais impossible de voir quoi que ce soit. Les gens ont amené leurs escabeaux, je me retrouve devant une foule perchée à 2 mètres de haut. Je dois trouver très vite un autre spot. Je repère les immeubles alentours à la recherche d’un toit terrasse ou d’une cage d’escalier donnant sur le temple.

sanja matsuri, asakusa, tokyo
Matsuri ou rassemblement de peintres de plafond ?

Un immeuble donne sur le temple, il y a du monde sur le toit, c’est parti. Arrivé en bas, il est écrit qu’il s’agit du toit terrasse d’un bar, la porte automatique est fermée, je rebrousse chemin. Après 5 minutes à chercher, je décide de repasser devant cet immeuble. Si quelqu’un descend je pourrais peut-être me faufiler. Bingo, un mec descend ses poubelles, je me dirige naturellement vers la porte et je prends l’ascenseur avec lui.
8)

Sur le toit terrasse du bar, tout le monde est occupé à faire des photos, je dis bonjour et je m’installe. Je fais tranquillement des photos pendant 15 minutes, jusqu’au moment où une personne du staff me repère et me demande gentiment de partir car je n’ai pas d’invitation. Je m’excuse et je redescends tranquillement avec suffisamment de photos, mission accomplie !
s-D

sanja matsuri, asakusa, senso-ji, tokyo


Conditions de prise de vue :

2 jours assez physiques avec un soleil de plomb, difficile d’approcher les mikoshi, la foule est assez dense par endroit. C’est tout de même une matsuri à faire mais ça n’est pas la plus plaisante pour faire des photos. Aucun recul possible, toujours bousculé, si l’on veut réussir certaines photos il ne faut pas hésiter à anticiper le passage du mikoshi et attendre 10 à 20 minutes.
J’ai utilisé principalement 2 objectifs, le 12-24mm et le 24-105mm. Le télé-objectif est impossible à exploiter dans la foule. Je suis rarement à pleine ouverture mais plutôt à f9 ( pour avoir du détail dans les scènes ) et j’essaie de garder une vitesse rapide (au dessus de 1/200 ) pour éviter le floue de bougé.

    10 commentaires

  1. Flo le 25 mai 2012 à 7h38

    Bon j’ai une question bête: est ce que c’est si bien les Matsuri??
    Au niveau photo, c’est sûr que c’est sympa à travailler avec tous ces costumes et tous ces individus.
    Mais un tel bain de foule pour « juste » voir passer un Mikoshi… j’arrive pas à comprendre l’enthousiasme…
    A moins qu’il y ait des à cotés?

  2. Louise le 25 mai 2012 à 7h59

    En tout cas, tes photos sont vraiment « puissantes » (que ce soit cette fournée-ci ou les précédentes). Bravo !

  3. Meow • Totoro Times le 25 mai 2012 à 9h51

    Haha, en fait j’avais la même question que Flo. Comment ça se fait que tu en fais autant de Matsuri ? J’en ai fait 3 ou 4 mais bon, après c’est toujours un peu équivalent, et en plus c’est la guerre pour les photos. Ceux qui sont vraiment spéciaux m’intéressent, comme celui à Aomori (alors là j’y vais !), mais les autres, généralement, beaucoup moins (allez un +1 pour celui où il y a plein de yakuzas). Juste une bonne surprise si je tombe dessus. Raconte, tu adores vraiment ça ou tu as un but ? (genre un livre sur les matsuris du Japon). J’ai acheté un livre d’ailleurs qui n’est pas sur le sujet mais qui a une photo de matsur, et elle est INCROYABLE (j’achète pas un bouquin photo facilement). Il faut absolument que je te la montre et on peut essayer d’aller l’imiter !

  4. Tam le 25 mai 2012 à 10h30

    Bien joué pour les photos ça rend vraiment bien !
    Impressionnant cette foule, il y avait beaucoup moins de monde au retour de ce mikoshi !!!

    Flo : Oui il y a des à côtés ^^ A celui-là par exemple il y avait des danses de Geisha et des concerts de Taiko (tambours), vraiment réjouissant ce concert d’ailleurs ^^ Et puis tout plein de stand de bouffe plus ou moins grasse ou sucrée :-p

  5. gigi le 25 mai 2012 à 20h25

    merci,merci pour ce beau travail de photos,que de monde pour cette fête s-D

  6. Flo le 25 mai 2012 à 20h45

    Merci Tam pour la précision!!! Je comprends mieux maintenant: ya de la BOUFFE!!! :-p
    Perso je serais « peut-être » plus spontanément allé vers les danses pour compléter la série… Enfin, les goûts et les couleurs… ! ;)

  7. cathoche le 25 mai 2012 à 21h26

    Impressionnant cette serie! 8-O ,la couleur de la veste represente quoi? un quartier?une confrerie? :savant:

  8. aAlex le 26 mai 2012 à 11h22

    Meow > Pour l’instant je n’ai fais que 2 matsuri avec des mikoshi en 5 mois ( Enoshima et Sanja ) et les 2 étaient très différentes.
    ;)

  9. akaieric le 30 mai 2012 à 9h48

    S’introduire dans une propriété privée… t’es sacrément culloté! Quelle image tu donnes de la France au japonais? -_^
    Sinon, un matsuri original à faire: le Kanamara Matsuri :-p
    http://www.japonfestivals.com/article.php3?id_article=3

  10. aAlex le 30 mai 2012 à 10h04

    Akaieric > Ce n’est pas une propriété privée, c’est la terrasse d’un bar. On ne m’a pas interdit de monter. Le japonais avec qui je suis monté dans l’ascenseur m’a dit « après vous, vous montez à quel étage ? » De plus je n’ai rien fait de mal, je n’ai dérangé aucun photographe et quand je me suis excusé après avoir pris les photos, les gens m’ont dit « ce n’est pas grave. » Si tu veux de la « bonne image » de gaijin et bien justement je te conseille la kanamara matsuri c’est tout simplement pathétique. Déjà la kanamara est moyennement originale et surtout le public est composé en majeur partie de gaijin venus pour rigoler et se moquer des porteurs de mikoshi, la kanamara reste une fête religieuse… l’image du gaijin en prend un joli coup là.

  • RSS

    S'abonner à Issekinicho

  • Du Japon dans tes oreilles

    Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!



    Si vous aimez les livres des éditions Issekinicho, vous aimerez surement les livres des éditions Omakebooks !