Nagano-Jigokudani

Jeudi 23 fév | 2012

Un onsen dans la neige à Jigokudani • 地獄谷

par

Tokyo, Roppongi, Sunrise

Si il a neigé seulement une fois à Tokyo, la situation est différente dans le reste du Japon. Le nord est sous 2 mètres de neige avec des -10°c et des -20°c. Et bien sûr il y a de la neige dans les Alpes.

Direction Jigokudani ( la vallée de l’enfer ) à une vingtaine de kilomètres de Nagano avec la Meow team et Dreamy.
On y trouve ce fameux onsen avec les singes des neiges. C’est carte postale et très touristique mais ça vaut le coup.
Le parc n’est pas fermé et les singes viennent et partent à leur gré.

jigokudani, onsen, snow monkey, singe des neiges

La horde est composée d’environ 200 singes. Tout les singes ne vont pas dans le onsen, apparemment uniquement les femelles dominantes et les petits. Le reste des singes se baladent à la recherche de nourriture, une personne du parc passe les nourrir afin de maintenir un grand nombre de singes dans le coin du onsen, il y a une forte hiérarchie dans la horde et les querelles sont très fréquentes.
La nuit venue les singes repartent dans la forêt.

jigokudani, onsen, singe des neiges, snow monkey, nagano

Première journée :

Deuxième journée : Nous revenons le matin sous la neige pour une nouvelle série photos.

jigokudani, onsen, singe des neiges, snow monkey

Si vous voulez voir la webcam du onsen de Jigokudani c’est par là.
Un bon reportage TV sur les singes des neiges au Japon : « Snow monkeys » de John Brown, il a été diffusé sur France 5 sous le titre « Singes du Japon ». Il a été tourné à Jigokudani et à Kamikochi.

Conditions de prise de vue :

On peut s’approcher très prêt des singes, donc pas besoin de super téléobjectif même si ça peut servir à prendre les singes les plus loin, ( un 200mm suffira largement ). Niveau lumière c’est pas génial. La lumière est assez plate, le onsen étant dans une cuvette formée par la montagne, le soleil ne pointe pas dessus.  Avec la neige il faut souvent sur-exposer. Sinon pensez à utiliser la mesure spot de l’appareil ou le flash pour éviter les contre-jours.
La vapeur d’eau qui s’échappe du onsen peut créer un voile assez important. Ça peut faire un effet sympa. Sur les images de singes prises de loin j’ai du pas mal ajouter de noir et de contraste  pour « casser » ce brouillard.

  :savant: De beaux livres sur le Japon ? C’est sur le site des éditions Issekinicho :victory:

16 commentaires
  • RSS

    S'abonner à Issekinicho

  • Du Japon dans tes oreilles

    Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!