jQuery(document).ready(function(){ jQuery("#slider").easySlider({ auto: true, continuous: true }); });
Mardi 02 avr | 2013

Nekoland inédits 2/2

par

Suite des inédits de Nekoland une vie de chat au Japon.

nekoland, chat,cat, chat errant, japon,japan,tokyo,niigata

J’ai commencé à me sentir à l’aise sur la fin du projet.
Je m’étais fixé quelques règles avant de commencer :
Pas de mise en scène, pas de nourriture pour attirer les chats. Un flacon de désinfectant pour les mains dans le sac. Sans oublier une petite brosse dans la poche  si je croisais un chat tout ébouriffé qui méritait un coup de brosse. C’était marrant de recroiser des chats que j’avais brossé une semaine en arrière, et les voir traverser la rue pour venir se refaire brosser un coup.

nekoland, chat,cat, chat errant, japon,japan,tokyo,niigata

Photo tirée du livre…

nekoland, chat,cat, chat errant, japon,japan,tokyo,niigata

… et l’envers du décor. Dans pleins de cas pas besoin d’un télé-objectif.

Ce projet m’a permis de me balader dans des coins que je n’aurais pas visité naturellement, je me suis enfoncé dans des petits quartiers résidentiels cherchant les vieilles maisons qui peuvent abriter des chats, je me suis faufilé entre les immeubles au milieu des déchets pour aller au plus prés des terrains de jeu des chats errants.

Ça a été une très bonne expérience loin du livre classique sur le Japon et une très bonne occasion de m’essayer à la photo animalière.

J’ai toujours du mal avec la question/affirmation « vous aimez les chats, vous ? » Je ne peux pas répondre oui, je ne peux pas répondre non. Le chat s’est trouvé être un animal intéressant pour montrer le Japon sous un angle différent, j’ai donc choisi le chat.

13 commentaires
Vendredi 29 mar | 2013

Nekoland inédits 1/2

par

J’ai fait en 6 mois plus de  5000 photos pour le projet « Nekoland, une vie de chat au Japon ».
Forcement je n’ai pas pu mettre toutes les photos dans le livre, déjà parce qu’elles n’étaient pas toutes bonnes mais aussi parce que les 248 pages m’ont obligé à faire des choix. Le but était de trouver un rythme, une organisation logique. Même si certaines photos étaient bien, elles ne trouvaient pas forcement leur place dans une série.

Le livre s’est fait au fur et à mesure et malheureusement après 4 mois les photos n’étaient pas encore à la hauteur et les rencontres n’étaient pas « exceptionnelles ». Beaucoup de photos intéressantes se sont faites en Septembre et en Octobre alors que la pré-commande était déjà lancée et certains chapitres se sont greffés à la dernière minutes ( les photos à Naha, les chats de Shibuya ).

nekolan, chat, neko, japon, tokyo, cat, japan

J’ai du beaucoup me balader dans Shinjuku, Ikebukuro et dans les ruelles dés 4h30 du matin pour provoquer les rencontres, repérer les signes qui ne trompent pas afin de trouver les spots à chats.

Une fois un « coin à chats » repéré, je revenais plusieurs fois, souvent tôt le matin voir si « ça bougeait ».

Comme pour la photo animalière, il faut garder en tête que les chats peuvent vite être tendus quand  ils vous voient. Ils restent sur la défensive, en boule, le regard apeuré. Cela fera perdre tout le naturel de la scène. Certains chats très sauvages se sauvent tout de suite. Il m’a fallu du temps pour photographier les chatons afin qu’ils s’habituent à ma présence. À l’inverse certains chats viennent tout de suite chercher des caresses, pas trop moyen de faire de bonnes photos avec un chat collé à la jambe.

nekoland, chat, japon, tokyo

s-D

La suite des inédits Lundi :-p

21 commentaires
  • RSS

    S'abonner à Issekinicho

  • Du Japon dans tes oreilles

    Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!



    Si vous aimez les livres des éditions Issekinicho, vous aimerez surement les livres des éditions Omakebooks !