Archive pour mai, 2012

mercredi 30 mai | 2012

Périple d’Avril : Rencontre du 3ème type…

par

17 commentaires
lundi 28 mai | 2012

Périple d’Avril : Kintaikyo, le pont d’Iwakuni

par

shinkansen, kyushu, japon

Bye bye Kyushu, direction Hiroshima où nous attend Yann.
Mais avant d’arriver et puisque c’est sur notre route, nous allons voir le pont Kintai à Nishi-iwakuni. Il y a un château sur la colline en face avec une très belle vue, que l’on n’a malheureusement pas pu visiter car nous sommes arrivés en fin de journée.

little planet, pont japon, Kintaikyo

kintaikyo, iwakuni, pont en bois, japon

kintaikyo, little planet

À aller voir lors d’un voyage au Japon ? Hum…  Si vous êtes en voiture et que vous passez dans le coin, si vraiment c’est sur votre route pourquoi pas, ou alors  si vous faites une rando jusqu’au château ou si vous êtes un otaku des ponts… Mais la ville en elle-même ne vaut pas le coup et la visite du pont ne vous prendra pas plus d’une heure.

 

12 commentaires
vendredi 25 mai | 2012

Sanja matsuri 三社祭 partie 2/2

par

Dimanche matin, me voilà en route pour la 3° et dernière journée de la Sanja matsuri. Levé 4h30 du matin pour assister au départ des mikoshi à 6h. Ça commence très mal : je suis à l’heure mais impossible de voir quoi que ce soit. Les gens ont amené leurs escabeaux, je me retrouve devant une foule perchée à 2 mètres de haut. Je dois trouver très vite un autre spot. Je repère les immeubles alentours à la recherche d’un toit terrasse ou d’une cage d’escalier donnant sur le temple.

sanja matsuri, asakusa, tokyo
Matsuri ou rassemblement de peintres de plafond ?

Un immeuble donne sur le temple, il y a du monde sur le toit, c’est parti. Arrivé en bas, il est écrit qu’il s’agit du toit terrasse d’un bar, la porte automatique est fermée, je rebrousse chemin. Après 5 minutes à chercher, je décide de repasser devant cet immeuble. Si quelqu’un descend je pourrais peut-être me faufiler. Bingo, un mec descend ses poubelles, je me dirige naturellement vers la porte et je prends l’ascenseur avec lui.
8)

Sur le toit terrasse du bar, tout le monde est occupé à faire des photos, je dis bonjour et je m’installe. Je fais tranquillement des photos pendant 15 minutes, jusqu’au moment où une personne du staff me repère et me demande gentiment de partir car je n’ai pas d’invitation. Je m’excuse et je redescends tranquillement avec suffisamment de photos, mission accomplie !
s-D

sanja matsuri, asakusa, senso-ji, tokyo


Conditions de prise de vue :

2 jours assez physiques avec un soleil de plomb, difficile d’approcher les mikoshi, la foule est assez dense par endroit. C’est tout de même une matsuri à faire mais ça n’est pas la plus plaisante pour faire des photos. Aucun recul possible, toujours bousculé, si l’on veut réussir certaines photos il ne faut pas hésiter à anticiper le passage du mikoshi et attendre 10 à 20 minutes.
J’ai utilisé principalement 2 objectifs, le 12-24mm et le 24-105mm. Le télé-objectif est impossible à exploiter dans la foule. Je suis rarement à pleine ouverture mais plutôt à f9 ( pour avoir du détail dans les scènes ) et j’essaie de garder une vitesse rapide (au dessus de 1/200 ) pour éviter le floue de bougé.

10 commentaires
  • RSS

    S'abonner à Issekinicho

  • Du Japon dans tes oreilles

    Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!



    Si vous aimez les livres des éditions Issekinicho, vous aimerez surement les livres des éditions Omakebooks !