Archive pour mars, 2012

Mardi 27 mar | 2012

Interlude

par

Bonjour,
Fatigue, boulot, etc… : il est temps pour nous de faire une pause blog d’une semaine ou 2, le temps de finir nos livres en cours et de pouvoir profiter du hanami.
La cadence 3 notes de blog par semaine, en plus de nos commandes nous a mis un peu sur les rotules.
Je finis mon 3° livre d’illustration en 3 mois, je suis K.O. On dirait pas comme ça, mais on produit entre 8 et 15 livres chacun par an et au bout d’un moment les batteries sont un peu à plat…

On revient très vite promis !
Tous les bonhommes des panneaux de chantier de Tokyo se joignent à nous pour s’excuser.
-_-

 

24 commentaires
Jeudi 22 mar | 2012

Perdu dans la traduction…

par

Dans l’avion qui nous ramenait en France à la fin de notre visa vacances-travail, j’ai regardé Lost in translation. Je l’avais vu il y a 2 ou 3 ans avant de venir au Japon et je ne connaissais pas les lieux.

Aujourd’hui revenons sur ce film. Je ne me lancerai pas dans une critique du film mais plutôt dans un repérage des plans pour vous présenter les lieux où ont été tournées les scènes.

À Tokyo :

L’hôtel :

Il s’agit du Park Hyatt à Shinjuku. Depuis la fenêtre de la chambre, la vue donne sur la tour Docomo et les buildings JR et Odaikyu. On ne la voit pas, mais la mairie de Tokyo est sur la gauche.

Les scènes de rue :
Le film est tourné en grande partie dans l’ouest de Tokyo ( Shinjuku/Shibuya )

Shibuya:
Passage obligé au carrefour de Shibuya. Ceux qui sont déjà venus auront peut-être repéré le trucage de l’écran au dessus du Starbucks. Une animation a été incrustée pour faire croire que l’écran faisait toute la façade de l’immeuble. Mais dans le plan suivant on peut voir la vraie taille de l’écran.

Le plan truqué :

lost in translation, Tokyo, Shinjuku

L’écran normal :

lost in translation, Tokyo, Shinjuku

Nouveau passage au carrefour de Shibuya un peu plus tard :

 

La course poursuite :

lost in translation, Tokyo, Shinjuku
Elle a lieu le long de la ligne de train qui méne à la station Nakameguro.

lost in translation, Tokyo, Shinjuku
Pour se finir devant l’entrée de la gare de Nakameguro.

Scéne finale :

lost in translation, Tokyo, Shinjuku
En arrière plan, la mairie de Tokyo, la scéne est tournée dans la rue du Yodobashi camera ( sur la gauche de l’image ) de Shinjuku.

À Kyoto :
À la moitié du film Scarlett s’ennuie comme un rat mort et décide de prendre le Shinkansen direction Kyoto, pour y passer la journée ( aller-retour 24000 yens quand même… ). Au programme, passage dans 2 temples :

Le Nanzen-ji :

lost in translation, Tokyo, Shinjuku

Et le Heian jingu et son jardin :

lost in translation, Tokyo, Shinjuku

lost in translation, Tokyo, Shinjuku

 

Tokyo en taxi ou Tokyo sans GPS :
Lost in translation c’est une visite de Tokyo en taxi. Et Bill Murray et Scarlett Johanson n’ont pas de chance car leurs chauffeurs ne connaissent pas bien Tokyo.

Au début du film, Bill Murray arrive de l’aéroport de Narita et se rend à l’hotel Park Hyatt. Il traverse  Shinjuku mais la voiture roule dans la direction opposée à l’hôtel.
Lost in translation
Dans ce sens on s’éloigne de l’hôtel.

Le retour du Karaoke :
Ce karaoke est situé dans le quartier du Kabukicho ( cf google street view )

lost in translation, Tokyo, Shinjuku, karaoke

Après cette soirée Karaoke à Shinjuku (K), Bill et Scarlett rentrent en taxi à l’hôtel (H) ( à 20 minutes à pied ). Et là c’est le festival : le chauffeur a du repérer qu’ils n’étaient pas du coin ^_- et les fait passer par la Tokyo tower (1) , les emmène à Odaiba ( à 10km de Shinjuku ) en prenant le Rainbow bridge (2-3) et pour finir les fait repasser par Kabukicho ( à 50m du karaoke ! ) mais dans le sens opposé de l’hôtel (4) !!!!

Lost in translation, faux raccords

Lost in translation
Le chauffeur a bien gagné sa soirée. Pas étonnant qu’ils rentrent complétement crevés !

Départ de Tokyo :
À la fin du film, Bill part de Tokyo et retourne à l’aéroport de Narita en prennant la highway.

Dernier plan du film tourné depuis la highway qui passe à Yurakucho. On voit le magasin Fujiya et en face le Sony building.

Au Japon tout est petit :

Ah, ces américains qui aiment bien se moquer des petits japonais. Dans cette scéne, Bill n’arrive pas à régler la poire de douche trop petite… Enfin il n’a peut-être pas vu le 2° crochet pour l’accrocher plus haut.
s-D

Voili voilou, c’est tout sur Lost in translation. J’espére que ça vous donnera envie de le voir ou de le revoir.  :-p

23 commentaires
  • RSS

    S'abonner à Issekinicho

  • Du Japon dans tes oreilles

    Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!



    Si vous aimez les livres des éditions Issekinicho, vous aimerez surement les livres des éditions Omakebooks !